Les textes

13 Octobre 2018 -  LA RESPIRATION


Notre respiration est automatique : à l'inspiration, la cage thoracique s'élargit et le diaphragme s'abaisse pour que les poumons puissent se remplir d'air. A l'expiration, le diaphragme remonte et les côtes se resserrent pour expulser l'air chargé de toxines.
La respiration est la seule fonction vitale dépendante du système neuro-végétatif que l’homme puisse maîtriser.
La respiration régule le système nerveux, les battements cardiaques, la circulation sanguine (entre autre). La respiration a un lien étroit avec notre état émotionnel (lorsque le niveau d’anxiété s’élève, la fréquence respiratoire devient plus rapide et en fait aggrave la situation en augmentant les symptômes (rythme cardiaque accéléré, sueurs, tremblements).
Respiration : le diaphragme, l'élément clé.
La respiration propice à l'équilibre de l'organisme est une respiration abdominale (diaphragmatique).
Avec les contrariétés de la vie moderne (stress/fatigue nerveuse), elle s'accélère et perd en amplitude. Le souffle devient plus court. On n'inspire plus avec le ventre mais en gonflant seulement le thorax. Ou, pire, on respire carrément à l'envers, en sortant le ventre à l'expiration. Du coup le corps se fatigue et des douleurs surviennent.
Lorsque le diaphragme ne joue plus son rôle de piston, les organes digestifs qui sont massés régulièrement, ne le sont plus d’où problème de constipation, soucis gastriques etc.
Une respiration haute peut donner naissance à des douleurs cervicales aussi.
D’où l’importance de libérer les tensions vertébrales, de travailler sur l’étirement et l’assouplissement de la colonne vertébrale, ouvrir l’espace respiratoire et libérer le diaphragme.

<< Texte précédent
Texte suivant >>

CENTRE SAY - 25 cours des Carmes, 33210 LANGON (Gironde)
ASSOCIATION SAY - 25 cours des Carmes 33210 LANGON (Gironde)
YOGA - SOPHROLOGIE EN GIRONDE - BORDEAUX - LANGON - BAZAS - CAPTIEUX

Réal. S.Narbeburu ©2007-2021 - Mentions Légales - HTML5 -